Mieux communiquer en français écrit

Six dictionnaires accessibles gratuitement en ligne

twitter facebook linkedin
Six dictionnaires accessibles gratuitement en ligne

Voici une liste des dictionnaires les plus populaires accessibles gratuitement en ligne.

Commençons par les ouvrages de référence québécois et canadien : 

- Usito est un dictionnaire général conçu par une équipe de l'Université de Sherbrooke, accessible gratuitement depuis maintenant quelques mois. Il inclut de nombreuses descriptions, expressions et références typiquement québécoises, canadiennes et nord-américaines.

- Le GrandDictionnaire.com, de l'Office québécois de la langue française (OQLF) est un dictionnaire spécialisé, regroupant des millions de termes français, anglais et espagnol, du vocabulaire industriel, scientifique et commercial.

- Le gouvernement du Canada a lui aussi produit une banque de données terminologiques et linguistiques, destinée à l'origine aux traductrices et traducteurs : le Termium Plus. Il regrouperait plus de quatre-millions* de termes anglais, français et espagnol.

Poursuivons avec les ouvrages européens : 
[...]

Lire la suite

Qui connaissait le mot « écouvillon » avant la Covid-19?

twitter facebook linkedin
Qui connaissait le mot « écouvillon » avant la Covid-19?

Le dictionnaire Le Petit Robert vient d’annoncer la liste des nouveaux termes qui entreront dans sa version en ligne à compter du mois de juin 2020.

Parmi ceux-ci, on constate que plusieurs sont liés à la pandémie : covid, coronavirus, déconfinement, distanciation sociale ou physique, écouvillon, télétravailler, immunité collective, etc.

En gastronomie, on trouvera désormais dans l’ouvrage les termes dal (plat de lentilles indien), halloumi (fromage), tempeh (plat de soja fermenté), daïkon (radis blanc), kombucha (boisson fermentée au thé) et mocktail (cocktail sans alcool).

Enfin, le dictionnaire ajoutera les expressions québécoises suivantes :
[...]

Lire la suite

Nouveaux termes - Comparaison France/Québec

twitter facebook linkedin
Nouveaux termes - Comparaison France/Québec

Le 23 mai dernier (2020), la Commission d'enrichissement de la langue française (CELF) a publié la traduction de plusieurs termes anglophones abondamment utilisés dans la presse en France.

Pour le plaisir, nous avons comparé certains des termes proposés avec ceux suggérés par l’Office québécois de la langue française (OQLF) dans le GrandDictionnaire.com. Voici le résultat. 
[...]

Lire la suite

« Rouvrir » ou « réouvrir »?

twitter facebook linkedin
« Rouvrir » ou « réouvrir »?

Qui du journal Le Devoir ou de Radio-Canada a raison?

La majorité des dictionnaires recommande d’utiliser le mot rouvrir dans le sens d’« ouvrir de nouveau » ou d'« être de nouveau ouvert au public, aux clients après avoir été fermé quelque temps » (Antidote).

C’est le cas du Petit Robert, du Dictionnaire de l’Académie française et même d’Usito, le dictionnaire québécois. Ce dernier recense le mot réouvrir tout en précisant que son emploi est « critiqué comme synonyme non standard de rouvrir. »

Pourtant, on écrit bien réouverture et non rouverture!
[...]

Lire la suite

Cet article est « Made for Sharing »

twitter facebook linkedin

« Made for Sharing » : c’est le slogan adopté par… Paris pour obtenir les Jeux olympiques de 2024.

La semaine dernière, le comité organisateur a projeté ce message sur la tour Eiffel. Un geste qui a provoqué aussitôt une levée de boucliers.

Les protestations sont venues de tous les horizons : des politiciens, des médias, des organismes de promotion de la langue française, etc. 

Fait à noter, même l’Académie française a publié un communiqué pour dénoncer la formule : « Ce slogan a déjà été utilisé lors de campagnes publicitaires pour les bonbons de la marque Quality Street, les biscuits Cadbury Snaps et les pizzas à découper de la chaîne Burger King.

« Or les Jeux olympiques modernes ont été fondés en 1894 par le baron Pierre de Coubertin. L’article 23 de la Charte olympique dispose que "les langues officielles du Comité international olympique sont le français et l’anglais" – dans cet ordre. […] L’Académie française exprime à l’unanimité sa réprobation devant la décision du comité d’accorder la priorité à la langue anglaise pour porter la candidature olympique de la ville de Paris. »

Depuis quelques années, l'utilisation croissante de l'anglais dans l'affichage commercial en France suscite de plus en plus de critiques. Le slogan de Paris sera-t-il la goutte qui fera déborder le vase?

Lire la suite
  • Modes de paiement

    Nous acceptons le paiement par cartes de crédit ou par PayPal. (Évidemment, vous pouvez aussi payer par chèque ou par dépôt direct.)

     

  • Écrivez-nous

    Vous souhaitez obtenir plus de renseignements ou recevoir une offre de service ?

    Cliquez ici

  • Abonnez-vous

    Recevez gratuitement par courriel nos petits tests de français écrit et d'autres renseignements sur nos formations.

    Soumettre
Suivez-nous sur les réseaux sociaux facebook twitter
Nos formations